Javier Calvo Francia

Ta première et unique source française sur l'acteur espagnol Javier Calvo! | Tu primera y unica fuente francesa sobre el actor español Javier Calvo!
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrer

Partagez | 
 

 Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LAURA
Admin
avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 24
Localisation : Savoie(73)

MessageSujet: Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"   Ven 13 Juil - 15:11

Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"

Español:

Durante cada jueves del pasado mes de junio, el aforo del teatro Garaje Lumière se completaba desde varios días antes. Un centenar de personas acudieron cada noche a disfrutar de “Los que besan bien”, la historia con la que su artífice, Álvaro Aránguez, se ha asegurado una segunda temporada para septiembre.

Este joven director y guionista pertenece a esa oleada de nuevos cineastas con muchas ganas de hacer cosas y pocos recursos para llevarlas a cabo. Sus textos le han convertido en una especie de gurú de las jóvenes generaciones de actores, con las que comparte el mismo entusiasmo por el arte escénico, que acompaña al ser humano desde los albores de su existencia. Con ellos ha formado su pequeño círculo íntimo, casi familiar, de colaboradores habituales con los que pone rostro y voz a los diferentes personajes que crea en su imaginario.

“Los que besan bien” transcurre alrededor de una misma cama a modo de plano-secuencia, sin descansos, sin cortes ni aplausos entre escena y escena por especificaciones del teatro, norma que cuesta recordar en determinados puntos de la función. Son cuatro historias donde se reflejan diferentes momentos del amor (y del sexo también) desde la perspectiva de cuatro parejas muy distintas: una mujer adulta interpretada por Chos Corzo que, cual cougar, mantiene una relación con Daniel Eusse, bastantes más años menor que ella; una pareja heterosexual formada por Javier Calvo y Marta Castellote, otra lesbiana interpretada por Adriana Torrebejano y Ana del Rey y por último la que surge entre Ignacio Montes y Fernando Tielve. Como en la obra, las entrevistas se realizan en distintos momentos y días, entre nervios previos, saludos, felicitaciones y botellines de cerveza, ya que muchos compañeros y amigos como Álex García, Ana de Armas o Úrsula Corberó han acudido a dar apoyo como buenos colegas de profesión.

Javier Calvo y Marta Castellote:


Javier Calvo dejó patente su facilidad para la comedia tras su paso por “Física o Química” y, después de varias obras de teatro y microteatro se mueve como pluma al viento por el escenario, aunque confiese salir “nervioso perdido”. Aránguez y él se conocieron en el cumpleaños de Andrea Ros, una cara frecuente en los proyectos del director, como en el corto “Hannah o Miley”, por el que está nominada a mejor actriz en el Notodofilmfest. A partir de ahí, el director contaría con él para representar “Carachina” junto a Andrea Ros, obra que llenó con éxito durante su estancia en microteatro, como todas las que ha presentado. Después le adjudicó el papel en ésta, su primera obra para Garaje Lumière, donde en apenas quince minutos, el actor pasa del humor al drama y viceversa con una naturalidad que acapara toda la atención.

Conoció a su compañera de cama Marta Castellote en los ensayos. Al igual que sus compañeros, ella también ha pasado por diferentes escenarios, la última vez con “En la otra habitación”, una obra dirigida por Paloma Pedrero y con la que probablemente se irá en octubre al Teatro Gaudí en Barcelona. Además está pendiente de confirmación para presentar en el Festival de Sitges una película de terror que ha rodado con Alfredo Montera, “La Cueva”.

No queda ni una hora para que empiece la que será tercera función del mes y ambos parece que lo tienen todo bajo control. Pero el público es el público y para Calvo, los nervios van en proporción a las dimensiones de la sala. “Cuando estás en un teatro más pequeño puedes controlar más la intimidad, pero generar esa intimidad es siempre más complicado en un sitio grande, tienes que llegar a mucha más gente. Aunque tampoco es que esto sea el Teatro Español…”. Esa intimidad va implícita en los textos de Aránguez, quien ha dejado de lado las peleas con una industria que no pasa por su mejor momento y que sin embargo, ha provocado una rebelión entre los autores. Una reacción que reconforta y renueva los ánimos. Javier añade una lectura positiva más: “Al no haber dinero de verdad, hace que nos juntemos en estos lugares gente que empieza, gente con mucho talento y gente con mucha experiencia. Aquí somos actores que trabajamos, que hemos salido en sitios, y estamos todos juntos investigando cosas nuevas. La gente decide hacer sus propios proyectos porque no espera que la llamen”.

Articulo entero: http://www.vanidad.es/people/entrevista-a-actores-de-los-que-besan-bien

__________________________________________________________

Français:


Pendant chaque jeudi du mois de Juin, la capacité du théatre "Le Garage Lumière" se complétait déja depuis divers jours. Une centaine de personnes accédaient chaque nuit à profiter de "Los Que Besan Bien", l'histoire avec laquelle son artifice, Alvaro Aranguez a assuré une deuxiéme saison pour septembre.

Ce jeune directeur et scénariste appartient à cette grande vague de nouveaux cinéastes avec beaucoup d'envies de faire des choses et peu de ressources pour les réaliser. Ses textes l'ont changé en espèce de gourou des jeunes générations d'acteurs, avec qui il partage le même enthousiasme de l'art scénique, qui accompagne l'être humain depuis les aubes de son existence. Avec eux il a formé son petit cercle intime, presque familial, des collaborateurs habituels avec qui il met un visage et une voix à différents personnages qui croient son imaginaire.

"Los Que Besan Bien", s'écoule autour du même lit en mode plan - séquence, sans poses, sans coupures sans applaudissements entre une scène et une scène, pour spécifications du théâtre, de la norme qu'il est difficile de rappeler dans des points déterminés de la fonction. Ce sont 4 histoires ou ils se reflètent différents moments de l'amour (et du sexe aussi) depuis la perspective de 4 couples tres distincts: une femme adulte interprétée par Chos Corzo, qui, quelle cougar, maintien une relation avec Daniel Eusse, avec beaucoup d'années en moins qu'elle; un couple heterosexuel, formé par Javier Calvo et Marta Castellote; autre lesbien interprété par Adriana Torrebejano et Ana del Rey; et le dernier celui de Ignacio Montes et Fernando Tielve. Comme dans la pièce, les interviews se sont réalisées en différents moments et jours, entre nerfs préalables, salutations, félicitations, et bouteilles de bières, c'est que beaucoup de compagnons et amis comme Álex García, Ana d'Armas ou Úrsula Corberó sont venues soutenir comme bons collègues de profession.

Javier Calvo et Marta Castellote:


Javier Calvo à laissé sa facilité pour la comédie apres son passé dans "Physique Ou Chimie" et, aprés quelques diverses pieces de théatre et micothéatre, il bouge comme une plume au vent sur la scéne bien qu'il se sent " nerveusement perdu". Aranguez et lui, se sont connus à l'anniversaire d'Andrea Ros, un visage fréquent dans les projets du directeur, comme dans le court métrage: "Hannah o Miley" pour lequel elle était nominée comme meilleure actrice au Notodofilmfest. A partir de là, le directeur comptait sur lui pour présenter "Carachina", joint à Andrea Ros, pièce qui a été pleine de succès pendant son séjour au microtéhatre, comme toutes celles qui l'a présentées. Aprés il a adjugé le personnage dans celle la, sa premiere piece pour le "Garage Lumiere", ou en à peine 15 minutes, l'acteur passe de l'humour au drame et vice versa avec un naturel qui accapare toute l'attention.

Il a connu sa compagne de lit Marta Castellote aux répétitions. Comme ses compagnons, elle aussi est passée par différentes scènes, la dernière fois avec "En la otra habitación”, une pièce dirigée par Paloma Pedrero et avec laquelle probablement elle ira au théatre Gaudi à Barcelone. De plus elle est en confirmation pour présenter au Festival de Stigtes , un film d'horreur qu'elle a tournée avec Alfredo Montera: "La Cueva".

Il ne reste qu'une pour que commence ce qui sera la 3éme représentations du mois et il semble qu'ils sont tout bas controle. Mais le publique c'est le publique et pour Calvo, les nerfs vont en proportions que les dimensions de la salle: "Quand tu es dans un théatre plus petit, tu peux controler plus l'intimité, mais generer cette intimitée c'est toujours plus compliquer dans un grand lieu, tu as arrivé a beaucoup plus de gens. Bien que ce ne soit pas non plus le Théatre Espagnol..." Cette intimité va implicite dans les textes d'Aranguez, qui a laissé de coté les batailles avec une industrie qui ne passe pas par son meilleur moment, et qui cependant, a provoqué une rebélion entre les auteurs. Une réaction qui reconforte et renouvelle les intentions. Javier ajoute une lecture plus positive: "Ne pas avoir d'argent réellement, fait que nous nous joignons dans ces lieux, les gens qui commencent, les gens avec beaucoup de talent, et les gens avec beaucoup d'expérience. Ici nous sommes des acteurs qui travaillent, qui sont sortis d'un peu partout, et nous sommes tous unis en investiguant des choses nouvelles. Les gens disent de faire ses propres projets parce qu'ils n'attendent pas qu'il les appellent."

Article en entier: http://www.vanidad.es/people/entrevista-a-actores-de-los-que-besan-bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://j-calvofrancia.forumgratuit.org
Lilo

avatar

Messages : 702
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"   Sam 14 Juil - 12:42

Merci pour l'interview Wink qu'est-ce que j'aimerais voir cette pièce de théâtre *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaduro.superforum.fr/
Agathe

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Re: Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"   Dim 15 Juil - 14:15

Merci pour la traduction Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine.

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 19
Localisation : Limousin.

MessageSujet: Re: Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"   Mar 31 Juil - 16:29

Merci pour la traduction, ça doit être vraiment cool de le voir pendant une représentation *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucia-ramos.superforum.fr
Tatiana

avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 29
Localisation : Région Parisienne (78)

MessageSujet: Re: Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"   Ven 14 Déc - 21:27

Merci pour la traduction Wink La pièce à l'air vraiment super, j'aurai trop aimé la voir *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adrianrodriguez.superforum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juillet 2012: Interview des acteurs de "Los Que Besan Bien" / Entrevista a actores de "Los que besan bien"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STAR WARS - LA SAGA EN BD #38 - JUILLET 2012
» défilé du 14 juillet 2012
» San Diego Comic-Con 12 au 15 Juillet 2012
» Mainsquare festival - Arras - 29 juin au 1er juillet 2012
» SORTIES URBAN COMICS JUILLET 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Javier Calvo Francia :: Javier Calvo :: La Presse / La Prensa :: 2012-
Sauter vers: